Après Douala: Buéa prend le témoin du trophée de la CAN

Les populations vont momentanément mettre de côté la crise pour célébrer les champions d’Afrique.

Les régions anglophones sont en crise du fait de la grève des enseignants et des avocats. si elles semblent bouder les initiatives du gouvernement central, il n’en est pas le cas de la Coupe d’Afrique des Nations.

Le trophée de la CAN

A Bamenda, certaines supporters des Lions ont profité du passage de la caravane pour brandir des pancartes sur lesquels on pouvait lire qu’elles demandent le retour d’internet.

La ville de Buea qui prend le témoin après Douala sera doublement sollicité avec l’ascension du mont Cameroun prévu le 25 février. Comment les populations vont-elles se comporter au passage du trophée? Difficile de se prononcer.