Crise anglophone: Paul Biya renvoie le Premier Ministre dans le Nord-Ouest

Le chef du gouvernement rencontrera au cours de ce long séjour des acteurs de la crise pour une nouvelle tentative de retour à la normale.

Paul Biya abat une nouvelle carte sur la table pour résoudre la crise qui secoue les régions anglophones du pays depuis le mois de Novembre 2016. Une crise marquée par la fermeture encore en cours de plusieurs écoles et une absence criarde des avocats du common law du fait du mot d’ordre de grève lancé par des syndicats d’avocats et d’enseignants.

En faisant déplacer une nouvelle fois le premier ministre à Bamenda après une descente infructueuse en début de crise,le Président de la République confirme que la situation reste préoccupante malgré la levée du mot de grève par certains syndicats d’enseignants et les discours des autorités administrative de ces régions évoquant un retour progressif à la normale.

Toutefois,la question qui brûle sur des lèvres est de savoir pourquoi Paul Biya renvoie Philemon Yang au Nord Ouest alors que un bon nombre  d’acteurs intéressés de près ou de loin par cette crise s’accordent à dire que le Président détient la solution à la crise qui consiste à libérer les personnes arrêtées pendant et en dehors des manifestations violentes?

Paul Biya qui s’est longuement entretenu avec le premier ministre ces derniers jours, selon nos sources, était visiblement entrain de concocter un plan de sortie de crise qui vient de commencer à se mettre en place avec la visite du chef du gouvernement dans la région du sud-ouest. On ne perd donc rien à attendre de voir si cette fois-ci où le premier ministre va rencontre les évêques, syndicalistes et autres acteurs de la société civile, la mayonnaise va enfin prendre.