Portrait: Hugo, le boss de la cinquième étoile

Il est parti du Cameroun presqu’en catimini avec une sélection “vomie” par une grande partie du peuple. Trois semaines plus tard, Hugo Bross revient en héros avec le trophée de la coupe d’Afrique des nations, du sourire sur toutes les lèvres et un premier sacre continental pour sa Belgique natale.

Malgré les défections de sept joueurs qui ont préféré leurs clubs professionnels aux Lions Indomptables,Hugo ne s’est pas découragé.Il a fait de ses poulains, ses amis qui ne l’ont pas déçu. Au contraire, ces “no name” pour la plupart ont donné au Cameroun sa cinquième étoile et permis à Broos de rentrer dans l’histoire comme le premier entraineur de nationalité belge a avoir remporté une CAN. Bravo l’artiste!

Hugo Broos commence sa carrière au KFC Humbeek. À 18 ans, il est repéré par le RSC Anderlecht . Très vite il s’impose au cœur de la défense bruxelloise qu’il ne quittera plus pendant 12 ans. Aussi avec  l’équipe nationale belge, il devient vite incontestable (24 Caps pour 31 sélections). Hugo Broos gagne trois titres avec Anderlecht, ainsi que quatre coupes de Belgique et trois coupes d’Europe. En 1983, il décide de changer d’air et à la stupeur générale, il rejoint le Fc Bruges avec lequel il remporte un titre et une coupe de Belgique.

À 36 ans, il raccroche les crampons et devient assistant de Paul Van Himst au RWD Molenbeek avant de passer entraîneur principal la saison suivante. Ses débuts sont difficiles et le club descend en division 2 avant de remonter la saison suivante. En 1991,il revient au Fc Bruges comme entraîneur. Il remporte deux coupes de Belgique et deux titres avec Bruges avant de prendre congé du club en 1997. Il rejoint Mouscron avant de retourner au Rsc Anderlecht en 2002 . En février 2005 il est licencié en raison de mauvais résultats. Il remplace quelques mois plus tard Réné vandereycken au Krc Genk jusqu’en février 2008 à la suite de l’accumulation de mauvais résultats par son équipe. En juin 2009, il prend la direction de Trabzonspor . Il est limogé le 23 novembre 2009 pour mauvais résultats. Il retrouve un employeur en octobre 2010 en signant à Zulte-Waregem.

En août 2011, Hugo Broos tente sa chance à ll’Al-Jazira Club aux Emirats Arabes unis . Il devient adjoint de son compatriote franky Vercauteren  qui avait lui-même été l’adjoint de Broos à Anderlecht  quelques années auparavant.

En juillet 2014 il devient entraîneur en chef de la JS Kabylie. Il démissionne 2 mois plus tard, à la suite d’un malentendu avec le président du club.

À la mi-novembre 2014, Broos devient l’entraineur d’un autre club algérien, le NA Hussein-Dey. Il est limogé du club le 15 février 2015 pour manque de résultat, le club étant avant-dernier du championnat algérien.

Il est nommé sélectionneur du Cameroun au début de l’année 2016.

Le 5 fevrier 2017, il remporte en tant que sélectionneur la Coupe d’Afrique des Nations au terme d’une finale remportée 2-1 contre l’Égypte.

Source:wikipedia